Les CCSI offrent des services d’interprétation aux étudiants sourds ou malentendants qui fréquentent un établissement collégial. Les étudiants qui ont besoin de ce service doivent en faire la demande au bureau des Services adaptés de leur établissement. C’est aussi à cet endroit qu’ils peuvent se renseigner sur les différentes langues et modes d’interprétation disponibles.

Qu’est-ce qu’un interprète?

Interprète visuelUn interprète pour les étudiants sourds ou malentendants est une personne ressource présente dans la classe. Son principal rôle est de rendre accessibles toutes les communications faites en classe, qu’elles soient faites par les personnes entendantes ou sourdes/malentendantes. L’interprète n’est donc pas uniquement au service de l’étudiant qui en fait la demande, il est utile pour toutes les personnes présentes (enseignant, intervenant, étudiants, etc.) puisqu’il rend également accessible ce qui est dit par l’étudiant sourd ou malentendant.

Dans le souci de favoriser l’autonomie des étudiants sourds ou malentendants, l’interprète ne fait aucune intervention de type pédagogique (aide aux travaux, explication de la matière enseignée, etc.) Par exemple, si l’étudiant veut poser une question sur le contenu du cours, il doit lever la main comme les autres, et l’interprète dira à voix haute ce que la personne sourde dit en signes. L’inverse s’applique également si l’enseignant ou d’autres étudiants veulent s’adresser à la personne sourde. La conduite professionnelle des interprètes est définie par son code de déontologie et le guide des pratiques professionnelles des interprètes du CCSI.

Qu’est-ce que la langue des signes québécoise?

La langue des signes québécoise (LSQ) est la langue majoritairement utilisée par les personnes sourdes au Québec. La LSQ est une langue à part entière, indépendante du français, avec des règles grammaticales qui lui sont propres. C’est pourquoi les interprètes du CCSI se présentent généralement comme des interprètes LSQ – français puisqu’ils travaillent avec ces deux langues. Il existe également des Sourds, issus de la communauté anglophone, qui communiquent en American Sign Language (ASL). Plusieurs interprètes ASL – anglais travaillent au secteur anglophone du CCSI.

Qu’est-ce que le mode oral?

L’interprétation ou la translittération en mode oral s’adresse aux personnes sourdes ou malentendantes qui communiquent surtout en lisant sur les lèvres et en s’exprimant avec leur voix. En mode oral, les interprètes reproduisent le message de la personne entendante sans voix, en l’articulant de manière à ce qu’il soit plus lisible sur les lèvres, en plus d’appliquer diverses stratégies pour favoriser la compréhension du message. Toutefois, il existe plusieurs variantes dans le mode oral, dont certaines intègrent l’ajout de signes à certains moments pour aider à la lecture labiale.